Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vie de maman - Page 2

  • Je ne m'y fais toujours pas

     nuageE.pngBébé nuage a 5 mois maintenant, mais j'ai remarqué, mi-amusée, mi-amère, que la PMA me hante encore parfois, et que j'en ai gardé certaines habitudes:

    •   quand je dois prévoir des vacances, weekend, des rendez-vous longtemps à l'avance, j'ai toujours une micro-hésitation en me demandant s'il n'y aura pas un examen ou un transfert à ce moment-là. Des années de vacances en mode pas loin, ou échangeables ou remboursables sous de perdus, ça marque.

     

    • quand je sens les tiraillements précurseurs d'un éventuel retour de règles j'ai un coup de blues, comme une angoisse d'échec, avant de me calmer en réalisant que non, je ne redoute plus le retour du J1. Ceci dit, depuis 5 mois toujours rien de régulier, c'est toujours la foire à ce niveau-là.

     

    • quand je prends des engagements professionnels, je prévois toujours des plans B, ou un binôme pour m'épauler/me remplacer au besoin. J'ai dû gérer des urgences, annuler des trucs importants sans pouvoir proposer de solutions de remplacement pendant la PMA puis pendant ma grossesse, ça m'a servi de leçon. Je suis loin d'être irremplaçable, mais j'essaie de ne plus être prise au dépourvu à l'avenir. Ce sera au moins un aspect positif de mon aventure.

     

    • quand je dois remplir des papiers administratifs, je n'en reviens toujours pas de pouvoir enfin cocher la case "enfant". Et oui, ça m'est déjà arrivé plusieurs fois de répondre "Non....heu, mais si en fait, j'ai un enfant !". Dans le même registre, je sens toujours un feu d'artifice dans mon ventre quand je pense que je suis une "maman", je souris comme une môme en imaginant la ère fois où elle me le dira, je me demande si ça se voit sur mon visage (sur mes hanches et ventre, y'a pas de doute) quand je croise des gens dans la rue, je joue souvent à appeler mon conjoint "papa" (et dire qu'on se moquait des couples qui faisait ça..). 

    Je pense que ce blindage construit pendant des années de PMA, ces protections édifiées pour épargner nos cœurs, ces routines pour baliser un parcours hyper contraignant m'ont marquée si profondément que ça restera toujours en moi. J'ai souvent lu qu'il fallait 9 mois pour faire un enfant et autant pour se retrouver en tant que femme ensuite. Qu'en est-il de la PMA ? Vais-je laisser passer des années avant de me sentir une maman légitime comme les autres (celles pour qui ça a été évident, naturel, intime, rapide...moi j'ai barré toutes les mentions).  Des années avant d'avoir digéré mon aventure de pmette? Mais finalement, même devenue maman, est-ce qu'on ne reste pas un pmette toute sa vie, en en étant même fière ? En ayant envie de soutenir celles et ceux qui sont encore dans l'espoir de ce parcours? 

    La PMA a changé mon regard sur mes envies, mes besoins et mes priorités, et ça, je m'y fais très bien.  

     

    blog PMA, blog parentalité, blog de famille, blog de maman